Edition 2020 : Trophée Pro pour 3 départements Loire Bretagne

Un aller dans le Finistère

La remise de prix pour l’éditiTrophée Pro 2020 sur le Finistère s’est tenue le 16 juin 2020, à Quimperlé dans les locaux de DREAM RACER BOATS. Cette jeune entreprise innovante s’est lancée dans la réhabilitation d’anciens bateaux de course. Elle les réaménageant en embarcations de croisières, confortables, à l’aide de matériaux intégralement durables et éco-responsables. Ainsi, Groupama Loire Bretagne salue le travail mené par Thibaud Ramond, jeune ingénieur en matériaux de formation, et son équipe. Ensemble, ils ont développé ce concept de revalorisation de bateaux de seconde génération et remportent pour le Trophée sur le département.

Valérie Nogues, Chargée de Clientèle Artisans Commerçants (CCAC), en charge du dossier d’assurance de ce talentueux chef d’entreprise, était présente lors de sa distinction. Ce projet est innovant. De fait, il demande une grande technicité et une rigueur pour mener à bien les différentes chantiers de réhabilitation. Le résultat est bluffant et réalise le rêve de nombreux marins.

Un détour par le Maine-et-Loire

La Fédération du Maine-et-Loire s’est réunie en Conseil d’Administration le 23 juin dernier. Jérôme Moy, Président de la caisse régionale Groupama Loire Bretagne, s’est joint à la réunion.

A cette occasion, Flora Chalopin s’est vue décernée le prix pour sa boutique « In Aurem ». Son concept, une joaillerie créée de toute pièce pour des bijoux adaptés aux personnes ayant des difficultés motrices. C’est cette belle aventure humaine que Groupama a décidé de récompenser en remettant le Trophée Pro 2020 !

Fin du parcours dans le Morbihan

Enfin, la remise de prix sur le territoire morbihannais s’est déroulée le mardi 30 juin. Elle récompense la mise en place et l’exploitation d’une structure d’accueil collectif destinée aux enfants.

L’équipe des P’tits Fées Nomèns accueille les enfants âgés de 10 semaines à 6 ans. Leur but est de donner une éducation empathique, bienveillante, et soutenante. En effet, cela permet à l’enfant de s’épanouir dans sa vie affective, relationnelle mais également dans sa vie intellectuelle.

Sur le pays de Ploërmel, les parents n’étaient pas logés à la même enseigne. Certains font garder leurs enfants par une assistante maternelle, une crèche, une micro-crèche ou par une MAM (Maison d’Assistantes Maternelles).
Ainsi, nos élues et nos collaborateurs ont échangé avec la directrice Hélène POTIER sur ce concept innovant. Ses critères ont même été adoptés par la commune de val d’Oust et de ses futurs projets à Ploërmel et Josselin.