La Guadeloupe accueille la 1ère Balade Solidaire de l’année !

Une Balade Solidaire aux couleurs du Carnaval

La première Balade Solidaire de l’année a été lancée sous le format inédit d’un  » déboulé  » carnavalesque.

Elle a eu lieu le samedi 26 janvier 2019 dans la commune de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

Cet évènement a été un moyen pour les élus de Groupama Antilles-Guyane de valoriser à la fois les actions de la Fondation Groupama et une tradition culturelle incontournable de ses territoires : le Carnaval.

En effet, la Fédération Guadeloupe a astucieusement choisi de s’associer au groupe à po (percussions et tambours)  » Nasyon a nèg mawon  » pour l’organisation de sa balade solidaire.

De plus, cette balade s’est inscrite dans le cadre plus large et propice de l’événement  » Santé an mas « , une journée dédié à la santé, portée par le groupe à po. La manifestation a débuté à 9 h accueillant le public sur différents stands en faveur du bien-être et de la santé.

A 15 h, ce sont 256 volontaires qui ont pris le départ du « déboulé solidaire » dans les rues de la commune de Pointe-à-Pitre.

Grâce à la mobilisation de tous et malgré le temps pluvieux, 1 209,56 € ont été récoltés.

Une somme qui a été reversée en totalité à l’association Drep’Agir qui soutient les drépanocytaires et leurs familles.

Par ailleurs, un stand commun entre Groupama et l’association Drep’Agir a accueilli les marcheurs et proposé de courtes séances de massages et de bien-être.

En conclusion : une animation festive et une synergie des actions qui ont permis de toucher le plus grand nombre au service d’une belle cause !

A venir : Les balades de Martinique et de Guyane !

Qu’est-ce que la drépanocytose ?

 

Pour rappel, la drépanocytose est une maladie génétique héréditaire qui touche particulièrement les populations Antillos-Guyanaises. Il s’agit d’une maladie du sang, et plus particulièrement de l’hémoglobine. Les globules rouges sont déformés et ont du mal à circuler dans le sang. En conséquence, ils peuvent parfois se bloquer dans les vaisseaux sanguins. De ce fait, elle provoque une anémie permanente et des crises de douleurs. Malheureusement, à ce jour, il n’existe pas de traitement pour en guérir. Néanmoins, des solutions pour soulager les symptômes sont proposées aux malades.